100 ans de radio
Publicité
5 Recherches sur 100 ans de Radio
Publicité
Sélection de livres

Annonces Google
Recherche sur Amazon
Sites Associées
Les radios nationales
les radios périphériques
Histoire des Stations de Radio

Radio Andorre
Histoire

Histoire de Radio Andorre100 ans de Radio consacre un site internet entier à l'histoire de Radio Andorre. Vous y trouverez l'histoire complète de la station, de sa création en 1939 juqu'à sa fin en 1981 mais aussi des dizaines d'archives sonores, la biographies de tous les hommes et femmes qui ont participé à cette radio, des centaines de photos et documents divers (grilles de programmes, articles de presse, plaquettes, documents internes, vieilles publicités...).
Découvrez l'histoire de la seconde radio périphérique française (après Radio Luxembourg) qui est la seule à n'avoir pas interrompu ses programmes durant la guerre et qui les a poursuivi à la Libération.
>
Accéder au site "Aqui Radio Andorra"

Les grandes lignes de son histoire :
- 1939 : Radio Andorre est lancée à l'initiative de Jacques Trémoulet, Directeur de Radio Toulouse car il craint l'interdiction de la radio privée sur le territoire français.
- 1940 : L'Andorre étant un état indépendant et neutre, les Allemands n'occupent pas son territoire et la station peut continuer à émettre. Afin de respecter la neutralité du pays qui l'abrite, elle ne diffuse pas d'information mais uniquement de la musique, ce qui en fait une des premières radios musicales dans l'histoire radiophonique française. Son programme apportera apaisement et détente au belligérants et la voix de sa speakerine prononçant les mots "Aqui Radio Andorra" sera connue du monde entier.
- 1944 : A la Libération l'Etat français interdit la radio privée sur son territoire et entend bien contrôler les radios périphériques. Radio Andorre appartient toujours à son fondateur, Jacques Trémoulet, qui est poursuivi pour collaboration en raison de ses relations avec l'occupant durant la guerre pendant laquelle sa station Radio Toulouse avait continué ses émissions. Il est condamné à mort puis blanchi en 1949. Radio Andorre n'a toujours pas cessé ses émissions et elle est parvenue à maintenir son indépendance.
- années 50, 60, 70 : Dans les années 50, Radio Andorre, qui est toujours une radio musicale, bénéficie d'une grande popularité malgré toutes les embûches que lui tend le gouvernement français qui n'a toujours pas réussi à la contrôler. Dans les années 60, la radio concurrente installée en Principauté d'Andorre par l'Etat français, Sud Radio, parvient peu à peu à éroder son audience. Le combat est inégal car Sud-Radio bénéficie de moyens incomparables. Dans les années 70, la station perd de l'audience surtout en raison de sa couverture de plus en plus restreinte et des tracasseries que les administrations lui infligent pour l'empêcher d'améliorer ses installations techniques.
- 1981 : Ce n'est pas le gouvernement français mais la principauté d'Andorre qui provoque la chute de la station. Les andorrans veulent pouvoir contrôler leurs radios qui sont au mains de français. Ils ne renouvellent pas les concessions de Sud Radio et de Radio Andorre. Sud Radio sera autorisée à se réfugier en France grâce à la libération des ondes. Radio Andorre, toujours mal vue des autorités françaises sera contrainte de cesser ses émissions après plus de 40 ans de combats contre ses adversaires et une popularité qui restera gravée dans la mémoire collective à travers ses quelques mots : "Aqui Radio Andorra".



5pixels

page précédente


Webmaster : Jean-Marc Printz

CopyrightFrance