100 ans de radio
Publicité
5 Recherches sur 100 ans de Radio
Publicité
Sélection de livres

Annonces Google
Recherche sur Amazon
Sites Associées

La radio en région

51 - Marne
Histoire des stations de radio

Années 40 - 50 - 60
Histoire


La Libération instaure le monopole d'Etat de la radio, aussi les initiatives pour la création d'une radio régionale ne peuvent plus venir du secteur privé. Elles ne viendront pas non plus de l'Etat. Contrairement à la Lorraine, la Radiodiffusion Française (ancêtre de la RTF, de l'ORTF et de Radio France), ne crée pas de station régionale en Champagne-Ardenne.

Les Champenois peuvent néanmoins entendre une radio qui émet en OM à partir de leur région dès la libération : C'est AFN (American Forces Network). Cette radio est la radio de l'armée américaine et elle suit la progression des troupes depuis le débarquement de Normandie en 1944. Elle va créer des émetteurs dans un certain nombre villes françaises : Bayeux, Paris, Nancy, Marseille, Biarritz... A Reims, l'armée américaine réquisionne la Villa Coché, appartenant aux Champagnes Pommery, pour y installer une section du "Signal Corps" en septembre 1944. C'est le 1er juillet 1945 que l'armée américaine y installe son émetteur AFN. La station diffuse un programme en Américain avec beaucoup de musique et de jazz de 15h à 2h du matin. Le technicien responsable de la station de Reims s'appelle le Sergent Varner Paulsen. Les programmes de disques sont présentés par Geneviève Turek, sergent de la women Army Corps. Il existe même une émission en français présentée par le lieutenant de Roussy de Salle.  Malheureusement l'antenne rémoise sera éphémère et suivra, fin 45, les troupes vers l'Allemagne.
Plus de détails sur l'histoire de l'American Forces Network en France : cliquer ici.

ORTF Lorraine-ChampagneCe n'est qu'en 1953 que la région est couverte par une radio régionale. En fait, il s'agit de Radio Lorraine à Nancy, qui, grâce à son nouvel émetteur de Nomeny, déborde de la Lorraine et couvre une grande partie de la Champagne-Ardenne. Pour l'occasion, Radio Lorraine change de nom pour s'appeler Radio Lorraine-Champagne. Pas de décrochage local dans un premier temps, mais quelques minutes consacrées chaque jour aux manifestations culturelles de Reims et de sa région. La longueur d'ondes est le 359 m OM. Peu à peu, Radio Lorraine-Champagne développe son bureau décentralisé de Reims : Embauche d'un correspondant permanent à Reims puis à Charleville-Mézières et Troyes, aménagement d'un studio dans le dernier étage de l'hôtel de ville de Reims. Ce sont des journalistes du journal "L'Union" qui assurent la couverture de l'actualité champenoise. Puis, grâce à un émetteur situé dans la tour des sapeurs pompiers rue Chanzy, Reims obtient son premier décrochage local. A partir de 1964, c''est Fernand Tavarès qui assure l'animation de ce décrochage appelé "Radio Reims".

1er juillet 1945 :
Création de AFN Reims.

1953 :

Radio Lorraine devient Radio Lorraine-Champagne

1958 :
Mise en service de l'émetteur de Hautvillers.

1965 :
Création du Centre d'Actualités télévisées de Reims et naissance de "Champagne-Ardenne Actualités" décrochage télévisé.

1969 :
Radio Lorraine-Champagne devient Inter Lorraine-Champagne. Le nom change, pas le programme.

Le 23 décembre 1958 est mis en service le premier émetteur de télévision de Champagne, destiné à retransmettre la première chaîne de télévision dans la région. En novembre 1959, il est complété d'un émetteur de 50 W à modulation de fréquence, pas pour la radio régionale, mais pour le relai des émissions parisiennes. En juin 1960, un second émetteur de MF de 12 kW puis deux autres, en avril 1961 et octobre 1963, sont mis en service pour la radio nationale.  En 1965, deux ans après la création de la télévision régionale à Nancy, Reims inaugure un nouveau bâtiment qui accueille Radio Reims et le Centre d'Actualités télévisées de Reims. Ce bâtiment, en préfabriqué,  se trouve à Hautvillers, au pied de l'émetteur. Le décrochage télévisé s'appelle "Champagne-Ardenne Actualités" et c'est le journaliste de Radio Reims, Fernand Tavarès, qui en assure la présentation. En 1966, un des émetteurs FM est équipé pour émettre en stéréophonie. En 1969, les studios de radio et télévison quittent Hautvillers au profit d'une nouvelle adresse, rue du Docteur Jankel à Reims. Radio Lorraine Champagne devient Inter Lorraine-Champagne.
Pour plus de détails sur l'histoire de la station Radio Lorraine Champagne (depuis Nancy) : cliquer ici.
Radio Lorraine-Champagne
Pierrard Fernand TAVARES
Claude PIERRARD, journaliste de Radio Reims Fernand TAVARES, journaliste de Radio Reims
Inter Lorraine Champagne


Années 40 - 50 - 60
Divers

ADRESSES DU STUDIO REMOIS :

FREQUENCES :
Années 50 : 
- Hotel de Ville de Reims.
Années 60 :
- Rue Chanzy - Reims
- Hautvillers
- rue du Docteur Jankel Ségal - Reims
Nomeny : 355 m

NOTA :

Si vous avez des informations complémentaires ou des documents sur cette radio, aidez nous à enrichir ce site en nous envoyant un email


Années 40 - 50 - 60
Sources

SOURCES GENERALES DU SITE :

cliquez ici

SOURCES SUR CETTE RADIO :

- Archives Jean-Marc PRINTZ
- Archives "L'Union" à Reims
- "Des Sites et des Hommes" TDF
- Témoignage et archives photographiques de Georges Maltot

- Site internet de Fabrice Gironnet sur l'histoire des radios de Reims :
L'histoire complète de cette station et des documents inédits :
http://radioreims.e-monsite.com/
- Site de SchooP.fr : d'autres informations sur cette radio :
http://www.schoop.fr

Années 40 - 50 - 60
Pour en savoir plus

AUTRES PAGES DU SITE  (liens internes) :
Histoire de la radio en Champagne-Ardenne
Histoire de Radio Lorraine Champagne (à Nancy)
Histoire de "American Forces Network" (AFN)

SELECTION DE LIVRES EN RAPPORT AVEC CETTE PAGE :

5pixels

page précédente

Dernière actualisation de cette page :
8 octobre 2010

page suivante

page suivante

Webmaster : Jean-Marc Printz

CopyrightFrance